Visite au ministère des Finances – lundi 21 novembre 2022

Lundi 21 novembre 2022, une délégation du Comité Exécutif composée par le président Roberto Mendolia et le vice-président Jean-Jacques Rieff, accompagnés par les membres du comité d’administration Jean-Philippe Mansard, Ingo Repplinger et Ralf Paessler a rencontré madame la ministre des Finances, Yuriko Backes.

Les dirigeants de l’ALEBA ont souhaité soumettre à la ministre des enjeux primordiaux qui soulèvent de nombreuses interrogations parmi les salariés. Les accords transfrontaliers et ses zones d’ombres étaient au cœur de la discussion.

L’ALEBA a souhaité soumettre des suggestions afin d’améliorer les accords, comme l’éventuelle augmentation du seuil fiscal pour les secteurs où il est possible de faire du télétravail. Ont également été évoqués la non-proratisation des salariés à temps partiel ainsi que l’épineuse question des salariés en astreinte.

Les membres des comités ont également abordé le point de la fiscalité française, le remboursement des frais kilométriques, l’inflation et l’index.

Madame la ministre a su offrir une oreille attentive et s’est prononcée en faveur de plus de flexibilité dans la gestion du temps de travail, dans les secteurs où cela est envisageable. Néanmoins ces propositions restent en pourparlers auprès des instances européennes.

Cette rencontre s’est conclue par la promesse de relayer, dans le cadre des discussions transnationales avec ses homologues, les points relatifs à la non-proratisation, aux astreintes, et à l’introduction de zones dites de « buffer » (où il serait toléré, un certain laps de temps par jour, de travailler de chez soi sans être considéré en télétravail).

 

Roberto MENDOLIA
[email protected]