Trois raisons pour lesquelles le statut de cadre supérieur n’est pas avantageux

La problématique des « faux-cadres » (cadre supérieur) a pris de l’ampleur dans le secteur financier ces derniers mois. L’ALEBA vous explique pourquoi ce statut qui fait d’un employé un « hors conventionné » est en réalité un guet-apens.

Vous avez reçu une lettre de votre entreprise qui officialise votre statut de cadre supérieur alors que vous étiez conventionné ? Vous avez signé un contrat de travail ou un avenant et vous êtes devenu un « faux-cadre » ?  Et vous avez des doutes ? Sachez que ceux-ci sont bien fondés. On explique pourquoi en trois points et surtout pour quelles raisons vous devez contester votre statut de « cadre supérieur ».

  1. En tant que cadre supérieur, on ne vous paye pas les heures supplémentaires

En acceptant ce statut de cadre supérieur, vous pouvez dire « adieu » aux heures supplémentaires payées par votre entreprise. En effet, puisque vous n’êtes pas conventionné, le nombre d’heures que vous faites peut varier fortement d’une semaine à l’autre. Vous devez réaliser vos objectifs et peu importe le temps que cela vous prendra, vous ne serez pas payé plus. Une très bonne raison de refuser ce statut.

  1. Vous perdez les avantages de la convention collective

Voilà encore un argument qui devrait vous conforter dans l’idée de rester conventionné Un salarié qui devient cadre supérieur ne touche pas de 13e mois, ni de prime de fidélité. Si vous souhaitez absolument avoir des avantages en nature, nous vous conseillons de les négocier avant de signer votre contrat de travail. N’hésitez pas non plus à souscrire à une complémentaire santé sans passer par votre entreprise. Cela vous évitera quelques écueils.

  1. Vous n’avez pas les mêmes droits en cas de licenciement économique

En tant que cadre supérieur, vous n’avez pas le droit au doublement de votre préavis, ni à une majoration de l’indemnité de départ. Si vous travaillez dans les compagnies d’assurance, vous ne pouvez pas bénéficier d’un budget outplacement.

Vous avez ce statut de cadre supérieur, mais vous ne pensez pas remplir les conditions prévues par la loi ? Contactez l’ALEBA pour qu’une analyse de votre contrat soit faite à l’adresse legal@aleba.lu.