Sandra Carvalho : « Il est très important que les délégués puissent compter sur moi et se sentent soutenus à tout moment. »

Arrivée au Grand-Duché à l’âge de 8 ans, j’ai effectué toute ma scolarité ici y compris deux ans à l’Université de Luxembourg. Ensuite je suis partie à Bruxelles à l’ICHEC où j’ai obtenu une Licence en Sciences économiques et financières, avec option en Marketing et Communication. En 2006, j’ai commencé ma carrière professionnelle dans une agence de communication en tant que Conseil Client où j’ai pu acquérir beaucoup d’expérience et de compétences.

Ayant toujours le besoin d’apprendre et l’ambition de faire évoluer ma carrière professionnelle, j’ai entamé en 2008 une formation professionnelle continue pendant un an à la Chambre des salariés, grâce à laquelle j’ai obtenu un Master Marketing et Communication.

En juillet 2015 j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’ALEBA en tant que Head of Communications & Strategy. Avec le soutien de Laurent Mertz, ancien Secrétaire Général, j’ai mis en place plusieurs nouveaux projets qui ont permis de donner un nouvel élan à la Communication de l’ALEBA. Le lancement des newsletters électroniques afin de permettre d’informer nos membres de manière plus régulière et plus rapide était l’un d’entre eux. En 2017, ALEBA YOUTH a été créée en vue de rajeunir notre image, de recruter plus de jeunes et de les sensibiliser à notre cause dès la sortie de l’université. Pendant cette période, nous avons participé au Salon de l’Etudiant et au Moovijob et avons pu recruter des centaines de jeunes. En 2018, j’ai eu la chance de pouvoir organiser la Cérémonie des 100 Ans de l’ALEBA au Cercle Cité qui fut un moment mémorable. Un film sur les 100 Ans a d’ailleurs été fait à cette occasion.

Arrivent ensuite début 2019 les élections sociales et notre équipe de Coordinateurs, guidée par Félix Walisch, était en manque d’effectifs face à la charge de travail qui montait de jour en jour. C’est à ce moment que j’ai basculé vers la Coordination de mon propre chef. Pendant très longtemps j’ai assuré mes deux tâches à la Communication et à la Coordination, jusqu’au moment où j’ai décidé, conjointement avec Roberto, que ma vraie place était à la Coordination.

Grâce à mes collègues juristes et coordinateurs, à Roberto et à Felix, j’ai appris ce métier sur le tas. Progressivement, ils m’ont transmis leurs expérience, savoir-faire et connaissances dans différents domaines, tels que droit du travail, droit social, dialogue social, coaching, conventions collectives, négociation, etc. J’en profite pour les remercier de leur confiance. J’ai de la chance de travailler à l’ALEBA avec des gens très humains, sensibles, soucieux de fournir un service de qualité, respectueux et toujours à l’écoute. Nous formons une équipe soudée et nous veillons les uns sur les autres. C’est tellement rare aujourd’hui ! Découvrez les portraits de mes collègues : Vera, Patrick, Carla, Elif, Charlotte, Eddy, Romain, Inès et Caroline.

Le métier de Coordinateur est tellement diversifié et riche en expériences. Être Coordinateur, c’est assister, accompagner, former et être à l’écoute des délégués du personnel ; c’est leur donner les outils nécessaires, dans le respect du dialogue social, pour préserver les droits et défendre les intérêts des salariés. Le principe « Nul n’est censé ignorer la loi » s’applique aussi aux délégués du personnel, mais on ne peut pas leur demander d’être des experts en droit. En étant membre d’un syndicat comme le nôtre, ils ont directement et facilement accès aux informations nécessaires, voire à des avocats.

Le défi dans mon travail de Coordinatrice est de réussir à établir une relation de confiance avec les délégués. Il très important qu’ils puissent compter sur moi et se sentent soutenus à tout moment.

Pour me déconnecter, je profite des bons moments en famille et avec mes amis, j’adore lire des romans policiers et les livres de Paulo Coelho (tel que l’Alchimiste) et j’essaie de faire du sport au moins deux fois par semaine. Ma plus grande source d’énergie est mon mari et mes deux garçons que j’aime par-dessus tout.

Sandra Carvalho