RBC ITS: annonce d’un 3e plan social alors que le dernier n’est même pas arrivé à terme !

Les syndicats ALEBA LCGB et OGBL viennent de prendre connaissance de la volonté de RBC Investor & Treasury Services de résilier 243 postes de travail. Les syndicats estiment cette décision de débuter des négociations pour un nouveau plan social indécente par rapport au personnel, qui face à la situation de crise actuelle se voit confronté à une nouvelle pression et de nouvelles inquiétudes, alors que le dernier plan social signé en 2019 n’est même pas arrivé à son terme.

Avec l’annonce de ce 3e plan social depuis la reprise totale de RBC ITS par la Royal Bank of Canada en 2012, RBC détient le titre de macabre leader des plan sociaux successifs. En effet, un 1er plan social signé en 2013 concernait 210 emplois et un 2e plan social signé en 2019 concernant 201 postes de travail est encore en cours. Une extension vient d’être signée il y a à peine 6 semaines jusqu’au 30 avril 2021.

Alors que l’encre de l’accord quant à l’extension du plan social, devant préparer l’avenir de l’entreprise qui occupe actuellement 1.100 salariés, n’est même pas encore sèche, les organisations syndicales s’inquiètent quant au maintien de l’emploi et quant à l’avenir de RBC au Luxembourg, En effet, les motifs de cette nouvelle restructuration semblent être similaires à ceux de 2013 et 2019 et ne sont pas liés à Covid-19, mais simplement à une réduction des coûts en vue d’améliorer les résultats nets de l’entreprise.

Les organisations syndicales sont outrées par cette course effrénée au profit, au détriment et sans égare vis-à-vis des salariés de RBC.

Pour rappel, fin novembre 2020, la banque avait décidé de nouvelles mesures de réduction des coûts en Europe comprenant des pertes d’emplois principalement au Luxembourg. Suivant un porte-parole de la RBC, dans la mesure du possible, les pertes d’emploi devraient être gérées par les baisses d’effectifs naturelles, du redéploiement et des départs en retraite. En outre, suivant le courriel du directeur général de l’unité RBC basée à Londres, Francis Jackson, envoyé au personnel au mois de novembre 2020, aucune perte d’emploi n’aurait lieu avant 2021.

Les syndicats ALEBA, LCGB et OGBL et  s’engagent à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de garantir le maintien de l’emploi et de défendre les intérêts des salariés de RBC dans le cadre des négociations à venir.

Communiqué de presse, jeudi 4 mars 2021