Plan social signé chez BSI Europe S.A.

Ce mardi 7 février 2017, l’ALEBA, l’OGBL-SBA et le LCGB-SESF ont signé un plan social chez BSI Europe S.A., qui annonçait la suppression de 15 emplois.

Le rachat de BSI, l’année dernière, par la banque EFG, est à l’origine de ce plan social dont les négociations ont pu réduire le nombre de licenciements à 14.

Parmi ces 14 personnes, deux salariés ayant le statut de « cadre supérieur » (donc non-conventionné) ont pu intégrer le plan social et bénéficier des mêmes conditions que les salariés conventionnés, grâce aux efforts fournis par le front syndical.

Les syndicats ont pu obtenir des conditions avantageuses en faveur des salariés qui seront licenciés, telles qu’une indemnisation extra-légale, la possibilité de préavis prolongé, une indemnité liée à leur situation familiale, un budget conséquent pour formations/outplacement en adéquation avec les besoins et tarifications du marché.

En outre, un « pool social » a été mis en place sur demande des syndicats. Le « pool social » est une réserve à but social, créée à partir d’une éventuelle « non-utilisation » intégrale de l’indemnité (en raison d’un départ prématuré, p.ex.) et d’une éventuelle « non-utilisation » intégrale du budget formation/outplacement par les salariés. Le budget du « pool social » pourra (sous certaines conditions) servir à venir en aide à certains salariés en cas de difficultés sociales particulièrement graves subsistant à l’épuisement des autres mesures du plan social.

Communiqué de presse commun publié le 8 février 2017