Plan social fixé à 93 personnes chez JP Morgan

Syndicats et direction ont trouvé un accord mercredi sur le plan social annoncé au sein de la banque. Il concernera 93 personnes au lieu des 105 initialement annoncées.

C’est par un communiqué commun que les syndicats LCGB-SESF, Aleba et OGBL-SBA et la direction de JP Morgan Bank Luxembourg ont indiqué mercredi avoir «trouvé un accord sur les modalités d’un plan social».

Le 27 septembre, la direction de la banque avait en effet fait part de sa volonté de supprimer 105 emplois sur les 475 que compte l’entité, en raison de la délocalisation d’une part, vers Édimbourg pour les activités de «fund accounting» et, d’autre part, vers l’Inde pour les activités de «transfer agency».

Au terme du délai de 15 jours de négociations prévu par la loi et suite aux propositions de part et d’autre, le nombre de salariés concernés a pu être réduit de 105 à un maximum de 93; principalement grâce à des redéploiements en interne. «Des efforts se poursuivront dans les semaines à venir pour essayer de diminuer encore ce nombre», mentionne le communiqué.

Différentes mesures (indemnités, possibilité de préavis prolongés pour les salariés n’ayant pas retrouvé de travail au terme du préavis légal, budget permettant de réaliser un outplacement ou de la formation…) d’accompagnement des salariés qui seront licenciés ont été actées lors des négociations autour du plan social.

paperjam.lu, 20 octobre 2016.