L’ALEBA va se battre pour rétablir la démocratie syndicale !

Chers membres,

je souhaite m’adresser à vous à propos de la décision prise par le Ministre du Travail, Dan Kersch, de retirer la représentativité sectorielle à l’ALEBA sur la demande des deux syndicats nationaux concurrents, et vous rassurer sur la portée de cette décision purement POLITIQUE.

RIEN NE CHANGE :

  • l’ALEBA est et reste le plus grand Syndicat de la Place Financière,
  • l’ALEBA continue à négocier les Conventions Collectives,
  • l’ALEBA est toujours à vos côtés dans les Plans Sociaux,
  • l’ALEBA et son Bureau Syndical, ses salariés, ses 700 Délégués, ses avocats et consultants restent vos partenaires au quotidien pour vous aider et vous conseiller.
  • L’ALEBA continue de défendre vos droits et vos intérêts.

C’est sa SEULE mission et son SEUL devoir de syndicat !

Vous l’avez compris, la portée de cette décision n’est pour l’heure que symbolique.

Nous la considérons comme un outrage à la liberté syndicale.

Elle démontre surtout que nous dérangeons, et que les syndicats politiques, dans leurs plans hégémoniques, ne reculeront devant rien pour essayer d’affaiblir à terme l’ALEBA, usant de lois que nous estimons anticonstitutionnelles.

Pour rappel, un jour ils nous courtisent, un jour ils cherchent à nous affaiblir vu notre désir de rester indépendants. Car c’est ce que nous sommes :

L’ALEBA est financièrement et politiquement indépendante !

Nous en sommes fiers et considérons que c’est notre meilleure garantie d’un travail syndical de qualité pour les salariés du secteur.

Chers Membres, n’hésitez pas à nous contacter pour bien comprendre tous les avantages que vous avez à être un Membre ou un Délégué ALEBA.

En attendant, continuez à bien prendre soin de vous dans cette période très compliquée.

Merci à toutes et à tous.

Salutations syndicales,

Roberto Mendolia,

Président