L’ALEBA signe un plan social chez ABLV Bank : fin de douze mois de calvaire pour le personnel !

Clap de fin pour le long calvaire des salariés de ABLV Bank : ce 15 juillet le plan social a en effet été signé, pour les quinze salariés encore au poste.

Pour rappel la banque se trouvait, depuis juillet 2019, en liquidation judiciaire. Elle n’était donc plus dirigée que par des liquidateurs.

Fin mars 2020, l’ALEBA était toutefois en mesure d’annoncer que l’entreprise acceptait enfin le principe d’un plan social pour les salariés de l’entreprise, et que des négociations allaient débuter. Manque de chance, la crise du COVID-19 et le confinement venaient encore perturber des négociations déjà difficiles, et celles-ci étaient suspendes, sur base de la décision du Gouvernement de suspendre les délais de procédures.

« C’est vrai que ces négociations auront été particulièrement tendues et compliquées, étant donné qu’en face de nous siégeaient des liquidateurs, sans aucune responsabilité sociale vis-à-vis des salariés de la banque » explique Carla Valente, la Juriste de l’ALEBA responsable des négociations « mais je dois dire que cela n’a fait que renforcer notre envie de nous battre jusqu’au bout pour obtenir des conditions de départs justes, valables, et respectueuses. Finalement nous sommes d’ailleurs au-delà de ce que prévoient la Loi et la Convention Collective de Travail des Banques, et j’en suis vraiment heureuse pour les 15 salariés de la Banque. Ils peuvent désormais envisager plus sereinement la continuation de leur carrière professionnelle, et c’est pour nous très important ».

Roberto Mendolia, Président de l’ALEBA, d’ajouter : « Ce dossier aura été, tant sur la forme que sur le fond, clairement difficile pour nous.  Je suis toutefois content des solutions négociées, mais aussi et surtout du message très clair que cela envoie aux entreprises qui font parfois, volontairement, trainer les choses: l’ALEBA ne laissera pas tomber le moindre salarié dans pareille situation ».