Journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail : l’ALEBA milite pour la reconnaissance du burn-out en tant que maladie professionnelle

Organisée par l’Organisation internationale du travail (OIT), la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail se tient le 28 avril. Cette année, elle a pour thème principal : « Anticiper, se préparer et répondre aux crises – Investir maintenant dans des systèmes de sécurité et santé au travail (SST) résilients ».

L’ALEBA, premier syndicat du secteur financier, saisit l’occasion pour remettre l’accent sur les thématiques proposées dans son programme électoral des élections sociales de 2019 : « Protéger prioritairement les salariés confrontés à la maladie » et « Faire reconnaître dans le secteur financier le burn-out comme maladie professionnelle ». La pandémie que nous vivons actuellement a conduit les employeurs et les salariés à relever un défi inédit lié au virus et à ses nombreux effets sur le monde du travail. Outre un changement dans les conditions d’exercice de la fonction, certains salariés ont vu leur charge mentale et le poids des tâches à effectuer au quotidien s’accroître, les heures prestées également. Dans certains cas, l’isolement et le stress causés par la crise et le bouleversement de l’organisation du travail, ont ajouté des éléments dans une balance déjà bien remplie, rompant l’équilibre fragile des travailleurs en cette période, et conduisant à un certain nombre d’épuisements professionnels.

Présente sur le terrain grâce à ses 700 délégués, l’ALEBA travaille sur le sujet via des commissions spécialement dédiées à différents thèmes, notamment ceux liés à la santé et le bien-être au travail. Le syndicat entend la souffrance des salariés touchés, les écoute et les soutient afin de les accompagner dans une reconstruction nécessaire. L’une des clés pour éviter ce fléau de notre société actuelle est la prévention. En connaissant les signes avant-coureurs et en les détectant, vous pouvez éviter une situation dramatique. Il s’agit d’une des missions du Délégué à la santé et à la sécurité sur votre lieu de travail.

En ce jour particulier, l’ALEBA œuvre pour la prévention du burn-out en entreprise à travers ses délégués et milite pour sa reconnaissance comme une maladie professionnelle. Cette reconnaissance permettra de faire un pas en avant dans la lutte pour le bien-être du salarié sur son lieu de travail.

Vous avez des questions sur le sujet ? N’hésitez pas à contacter le service Coordination à l’adresse : coordination@aleba.lu ou au (00 352) 22 38 28 -1.