Frontaliers français : l’accord sur le télétravail prolongé jusqu’à la fin juin

Le Grand-Duché et la France se sont mis d’accord pour prolonger jusqu’au 30 juin 2021 l’accord sur le télétravail des frontaliers français.

Déjà prolongé plusieurs fois, l’accord prévoit que les jours de travail effectués à domicile ne soient pas pris en compte dans le calcul des 29 jours pendant lesquels la rémunération des frontaliers reste imposable au Luxembourg.

La semaine dernière, l’accord avec la Belgique a aussi été prolongé jusqu’à la fin juin 2021. Celui avec l’Allemagne se prolonge tacitement chaque mois, jusqu’à ce que l’un de nos deux États renonce à l’accord.

L’ALEBA salue la prolongation de cet accord qui permet aux frontaliers français de continuer à travailler sans se soucier des questions d’imposition, dans un contexte encore fortement marqué par la pandémie de COVID-19.