Dossier CEDIES : Encore une victoire !

Communiqué de presse du 2 juin 2016

L’ALEBA se félicite que l’avocat général de la Cour de justice de l’UE reconnaisse que la loi de mars 2014 sur les aides pour les études supérieures est discriminatoire envers les travailleurs frontaliers, surtout en ce qui concerne la condition qui stipule que ceux-ci doivent avoir travaillé pendant une durée ininterrompue de 5 ans au Luxembourg.

C’est un combat que l’ALEBA et ses avocats mènent depuis plusieurs années. Le premier syndicat du secteur financier espère que la Cour de justice de l’UE suivra les conclusions de l’avocat général et il continuera à se battre pour les droits des salariés.