COVID-19 : votre employeur ne peut pas vous imposer une vaccination

La vaccination relevant de la sphère privée, il ne s’agit en aucun cas d’une obligation professionnelle.

L’apparition du vaccin anti-COVID au Luxembourg suscite déjà de nombreuses interrogations chez les salariés. Le gouvernement a décidé de ne pas imposer la vaccination à la population toute entière. Qu’en est-il pour les employeurs privés ? Ont-ils le droit de le faire ?

La réponse est non. La vaccination est un acte médical. Il est relatif à la santé de chacun et relève de la vie privée. Une hiérarchie n’a rien à exiger sur ce point à ses salariés. Dans le cas où il l’imposerait, cela constituerait une atteinte à l’intimité de la vie privée. D’ailleurs, son respect est consacré dans l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et la loi du 11 août 1982 concernant la protection de la vie privée. Dans le cas où elle serait imposée, si un salarié refuse qu’on lui injecte le vaccin, il ne peut pas être sanctionné, ni licencié.

Il n’est pas interdit, en revanche, pour l’employeur d’organiser dans ses locaux des séances de vaccination contre la grippe.  L’employeur doit assurer la santé et la sécurité de ses équipes, comme le stipule la législation du travail. Une fois encore, chacun est libre d’accepter ou non le vaccin.