L’Aleba tire à boulets rouges sur le budget 2015

paperjam_logoL’Association des employés de banque et d’assurance (Aleba) s’interroge sur le bien fondé des décisions et autres initiatives prises par le gouvernement à la lecture du budget 2015.  

Une dizaine de jours après sa présentation, le budget 2015 vient de faire l’objet d’une sévère critique de la part de l’Association des employés de banque et d’assurance (Aleba) qui évoque une «grande insatisfaction».  Selon le syndicat, qu’il s’agisse du domaine public ou du secteur privé, «toutes les personnes contribuant par leur travail à la richesse du pays sont apparemment devenues de simples ressources opérationnelles et le dialogue social est devenu inexistant».

La paix sociale remise en cause

Dans ce sens, poursuit l’Aleba, les plans sociaux sont toujours au rendez-vous et la réduction du taux de chômage n’est plus une priorité du gouvernement tandis que certaines mesures d’aides pour l’emploi devraient être bientôt abolies.  «Quo vadis gouvernement» se demande dès lors le syndicat des banquiers et des assureurs pour qui tuer les acquis sociaux et supprimer certaines prestations sociales, c’est remettre en cause la paix sociale et cela ne contribue pas à la relance d’une économie «morose depuis six ans».  L’Aleba affirme enfin qu’à travers ce budget 2015, il apparaît que l’exécutif n’a pas de réponses cohérentes à apporter aux questions que se pose la population et qu’un doute sérieux existe sur le trajet que le gouvernement compte suivre.

(Source : http://paperjam.lu/news/laleba-tire-a-boulets-rouges-sur-le-budget-2015)