Plan social signé chez UniCredit Luxembourg SA

Après de longues négociations, l’ALEBA, premier syndicat du secteur financier, soutenu par le LCGB-SESF et les représentants du personnel de l’entreprise, a réussi ce mardi 4 avril à faire aboutir les négociations du plan social entamées auprès de la banque allemande UniCredit Luxembourg SA : “nous avons négocié pour les 130 salariés concernés de bonnes conditions de départ, et nous en sommes vraiment heureux, car les discussions n’ont pas été faciles ” indique Safouane JAOUID, Head of Legal et négociateur de l’ALEBA, avant de préciser que “l’accord trouvé couvre tant le volet financier évidemment que la formation et l’outplacement, par exemples, qui sont aussi des éléments importants pour l’ALEBA”.

L’OGBL-SBA, réticent pour signer, a finalement également décidé de soutenir ce plan social.

Pour rappel, UniCredit Luxembourg SA, qui avait repris les activités d’Hypovereinsbank, avait annoncé début mars sa décision de fermer ses portes au Grand-Duché de Luxmebourg à fin 2018.

Si l’ALEBA est évidemment satisfaite d’avoir pu identifier et concrétiser un cadre de départ avantageux pour les salariés de UniCredit Luxembourg SA qui vont perdre leur emploi, le syndicat tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme en ce qui concerne la recrudescence des plans sociaux sur la Place financière : “comme ce fut le cas dans d’autres banques de la Place ces derniers mois, la course aux bénéfices a des conséquences sociales désastreuses” indique Gilles STEICHEN, Vice-Président de l’ALEBA. Et de rappeler que le syndicat est intervenu auprès de nombreux établissements de crédits ces derniers temps, dont Garanti Bank, Edmond de Rotschild, BSI, JP Morgan ou encore UBS, pour tenter de limiter les licenciements et malheureusement aussi négocier des conditions de départ honorables pour les centaines de salariés finalement licenciés. “Ce sont des situations qui ne sont pas tolérables alors que, s’il y a en effet des défis pour le secteur financier, ses résultats de 2016 montrent qu’il continue à bien se porter. L’ALEBA continuera donc à défendre avec la plus grande des fermetés les droits et les intérêts des salariés des banques et des assurances” ajoute Gilles STEICHEN.

 

Communiqué de presse du 5 avril 2017 

 

Contacts presse :

Laurent Mertz, Secrétaire Général (laurent.mertz@kbl-bank.com / +352 621 232 295)

Sandra Carvalho, Head of Communications & Strategy (sandra.carvalho@aleba.lu / +352 671 223 228)